Histoire



Limeray commune d'Indre et LoireLimeray
est une commune française du département d’Indre-et-Loire, en région Centre-Val de Loire, à égale distance de Blois et de Tours, et à 5 km en amont d’Amboise. Situé au pied du coteau nord de la Loire, Limeray est au centre du Val de Loire, inscrit en 2000 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle fait également partie des pays d’art et d’histoire.

Limeray a remporté, en 2016, une fleur au Concours des villes et villages fleuris.

C’est l’une des dix communes viticoles de l’aire d’appellation d’origine protégée (AOP) « Touraine-Amboise ». Elle est traversée par la route touristique des vignobles de Touraine-Val de Loire. Deux sentiers de randonnées de 8 et 15km permettent de découvrir le territoire de Limeray (afficher la plaquette en pdf 1.4Mo)

Des vestiges datant de la préhistoire ont été découverts sur le coteau, à l’ouest du bourg, aux lieux-dits le Petit-perrier, le Buisson et le Luat, attestant de l’occupation humaine du lieu depuis une période très ancienne.

Limeray était, à l’époque gallo-romaine, une étape militaire romaine sur la rive droite de la Loire. La limite Est du territoire des Turones, passait près de Limeray.

À partir du XIIe siècle et jusqu’à 1431, Limeray a appartenu aux seigneurs de la maison d’Amboise.

Louis d’Amboise avait projeté d’enlever Georges Ier de La Trémoille, favori du roi Charles VII et de conduire le roi dans sa seigneurie d’Amboise. Il fut arrêté, jugé et condamné à la peine capitale. Charles VII gracia Louis d’Amboise en commuant sa peine de mort en prison à vie. Tous ses biens, parmi lesquels se trouvait la seigneurie de Limeray, furent confisqués par la couronne. Dès lors Limeray devint une prévôté royale, que les rois vendirent en 1585.

Commune viticole